PRESS

…”Dernière lauréate. Une grande et belle jeune femme aux yeux bleus azurs, au port de tête royal et à la démarche affirmée. Tailleur pantalon noir austère, ses cheveux courts et un sourire permanent inscrit sur son visage, Elisabeth Askren va enchanter le public. Des gestes énergiques et précis, une assurance qui séduit irrésistiblement. Elle hypnotise toute la salle. Une révélation et la découverte de la symphonie classique de Prokofiev. (cinquième miracle ?!). La symphonie cesse, tonnerre d’applaudissement, la salle exulte. Si le jury à choisi 3 lauréats, l’élue du public, sans aucune contestation, c’est elle.”

— Paris.fr


…”L’évident travail accompli débouche sur un résultat épatant, de verve, de panache, de justesse de ton.”

— appogiature.net